Penser un régime d’évaluation de la recherche scientifique, par Nicolas Dodier, sociologue

Dans le cadre du grand débat « L’AERES, et après ? » (EHESS, 105, Bd Raspail, amphi, 25/03/2009), Nicolas Dodier, sociologue, directeur de recherche à l’INSERM, directeur d’études l’EHESS, a présenté une contribution intitulée: « Force et dérives d’une objectivité bien mal pensée. Une première expérience de l’AERES ».

Source : évaluations.hypotheses.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :