Le temps des « chercheurs-entrepreneurs » : sens et pouvoir du benchmarking… / par I. Bruno

Quaderni accueilIsabelle Bruno, maître de conférences en science politique au CERAPS-Université de Lille 2 publie dans le dernier numéro de la revue Quaderni, communication, technologies et pouvoir un article intitulé : « Le temps des « chercheurs-entrepreneurs » : sens et pouvoir du benchmarking dans l' »espace européen de la connaissance ». Cet article envisage l’usage du benchmarking comme outil de construction d’un « Espace européen de la Recherche » et souhaite apporter quelques élements de réflexions pour saisir comment le benchmarking rend la concurrence opératoire comme principe d’organisation sociale, et tend ainsi à soumettre toutes les activités humaines – notamment scientifiques et éducatives – à un même impératif de compétitivité.

Source: Isabelle Bruno, « Le temps des « chercheurs-entrepreneurs » : sens et pouvoir du benchmarking dans l' »espace européen de la connaissance », in Quaderni, n° 69, printemps 2009, pp.93-104.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :