La Grande-Bretagne réévalue sa réforme de l’évaluation / J.-F. Méla

JFmelaDepuis plus de 20 ans, la Grande-Bretagne avait mis en oeuvre un système d’évaluation systématique et centralisé de la recherche universitaire, le Research Assessment Exercise (RAE). Il ne s’agissait pas d’une agence comme aujourd’hui l’AERES en France, mais de l’organisation tous les quatre à six ans d’une grande campagne d’évaluation de tous les départements de recherche des universités. Le RAE était mis en place, de façon très « professionnelle », par les financeurs publics (funding bodies)[1] dont les crédits de recherche aux universités étaient ensuite calculés sur la base des résultats du RAE. Ces résultats servaient aussi aux universités à déterminer leur politique. L’évaluation était faite de façon classique et indépendante par des comités d’experts sur le mode de la peer review[2]. Mais cet exercice s’avérait extrêmement lourd, aussi bien pour ceux qui le faisaient que pour les universités qui le subissaient, avec des conséquences limitées en matière de financement de la recherche… Lire la suite

Source : La Grande-Bretagne réévalue sa réforme de l’évaluation / J.-F. Méla, JFM’s Blog, billet posté le 6 octobre 2009.

Lire aussi la réaction de Pierre Dubois sur l’Évaluation à l’anglaise, un billet posté le 14 octobre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :