Supports d’interventions du Colloque « Evaluation des productions scientifiques en SHS » (CNRS, Paris, 9 et 10 juin 2011)

Suite au colloque sur « l’évaluation des productions scientifiques en SHS » organisé par le CNRS les 09 et 10 juin 2011, les supports  des intervenants sont en ligne…

Publicités

JournalBase, plate-forme bilingue d’interrogation des revues en SHS (http://journalbase.cnrs.fr)/

Construit à partir des données du Web of Science (Thomson Reuters), de Scopus (Elsevier), des listes d’autorité ERIH (Europe) et AERES (France), la version interrogeable de JournalBase offre un service inédit en SHS de recensement des revues et de comparaison de leur référencement dans les bases de données nationales et internationales.

Attractivité de la France dans le domaine de l’enseignement supérieur : points forts, points faibles (Observatoire des Sciences et Techniques, OST)

Lire dans le n° 7 de la revue Repères (Campus France) l’article relatif à la place de la France au regard de sa production scientifique… (par Philippe Vidal, Chargé de mission à l’Observatoire des Sciences et des Techniques et Ghislaine Filliatreau, Directrice de l’Observatoire des Sciences et des Techniques).

Les classements d’universités pointés du doigt / la Tribune.fr, 20.06.2011

Un rapport de l’Association européenne des universités critique leur manque de transparence et leurs conséquences négatives.

Shanghai, Times Higher Education (THE), QS… Les classements d’universités se multiplient et font de plus en plus la loi malgré les critiques dont ils font l’objet. Récemment, le QS World university rankings a ainsi décliné plusieurs nouveaux classements par discipline (informatique, chimie, médecine, biologie, sciences physiques et environnementales, arts et sciences humaines). En France, le gouvernement, bien que dénonçant ces classements, ne cache pas sa volonté de voir grâce à ses réformes (autonomie, regroupements…) et au grand emprunt, les universités françaises mieux représentées dans les tops 100 que trustent les MIT, Harvard, Cambridge et autres Stanford et supplantées par les grandes écoles (Polytechnique, Normale Sup…)… lire la suite

paru dans la Tribune, le 20/06/2011

Du bon usage de la bibliométrie pour l’évaluation individuelle des chercheurs

Rapport remis le 17 janvier 2011 à Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

En janvier 2011, l’Académie des Sciences a remis à Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche un rapport intitulé : « Du bon usage de la bibliométrie pour l’évaluation individuelle des chercheurs ». Par ce rapport, l’Académie a souhaité émettre un certain nombre de recommandations sur l’usage de la bibliométrie, qui peut aider à l’évaluation qualitative des chercheurs, mais moyennant le respect de règles rigoureuses.